Archive numérique de la collection Gaignières (1642-1715)

Image

Charles VII reçoit un exemplaire du Rusticon de Pierre de Crescent

Cote ou no d'inventaire
Folio
14
No d'inventaire d'Henri Bouchot
537
Numéro de l'item (1711) incluant l'image
Titre de l'item (1711) incluant l'image
Autre [portefeuille] commençant par l'attaque faite par Charles Dauphin, depuis roy de France 7 du nom, d'une bastide devant Diepe, 1422, et finissant par un porcher
Titre et légende
Pris d'un manuscrit de la bibliothèque de monsieur Colbert
Titre dans l'inventaire détaillé
On lui [Charles VII] présente un livre
Lieu(x) et date de production
   
Matériau, Technique
Papier, Peinture gouachée
Format
Format in-folio
Inventaire détaillé parent
Clairambault 1046, 41
Statut du document
Copie / Relevé
Statut de la copie
Dessin mis au net
Période traitée
1373
Source du document numérisé
Remarques
Copie de la miniature frontispice du Rustican ou Livre des profits ruraux (Paris, bibl. de l'Arsenal, ms. 5064, f. A) faite pour être glissée dans un portefeuille des Modes. Le manuscrit médiéval fut réalisé pour Antoine de Bourgogne et illustré par le Maître de Marguerite d'York, un miniaturiste brugeois prolixe (c. 14670-1480). La miniature originale, de format presque carré, est ici, dans la copie proposée par Boudan, comme étirée dans le sens de la hauteur pour s'adapter au format in-folio de la planche. La scène représente le traducteur, anonyme, remettant son œuvre à Charles V. L'inscription au bas de la représentation indiquant Colbert comme propriétaire du manuscrit médiéval paraît fausse car au temps de Gaignières le volume fut la propriété du Maréchal d'Estrée On ne retrouve d'ailleurs pas sa trace dans le registre de prêt de la collection Colbert où Gaignières émarge pour d'autres volumes.
Bibliographie
Pascal Schandel, « L’image élastique : Gaignières et la question des formats », dans Sophie Fétro et Anne Ritz-Guilbert (dir.), Collecta. Des pratiques antiquaires aux humanités numériques, Actes du colloque, Ecole du Louvre, 7-8 juin 2016, Paris, Ecole du Louvre, 2016, p. 282-298.

Afficher