Archive numérique de la collection Gaignières (1642-1715)

Image

Gémellion en cuivre émaillé

  • Gémellion en cuivre émaillé

    Archive .ZIP contenant l'image et sa notice en PDF

  • Copie / relevé

    Gémellion en cuivre

Cote ou no d'inventaire
Folio
12
No d'inventaire d'Henri Bouchot
7249
Numéro de l'item (1711) incluant l'image
Titre de l'item (1711) incluant l'image
Autre portefeuille [de parchemin marbré, dos doré, f°] idem, remply d'armes et devises, tapiseries, ornemens royaux, vases antiques, calices, etc., le tout dessinez et colorez, 88 pieces
Titre dans l'inventaire détaillé
Dessein d’une assiette antique qui servoit à la messe au lavabo où sont les armes de Bourgogne et de Castille
Lieu(x) et date de production
1713
   
Matériau, Technique
Papier, Aquarelle
Inventaire détaillé parent
Clairambault 1046, 373
Statut du document
Copie / Relevé
Statut de la copie
Dessin mis au net
Objet traité
Armoirie(s) traitée(s)
Alphonse de Poitiers (1220-1271) - Armoirie : Peinte [Survol pour Description]

- Armoirie : Peinte [Survol pour Description]

- Armoirie : Peinte [Survol pour Description]

- Armoirie : Peinte [Survol pour Description]

- Armoirie : Peinte [Survol pour Description]

- Armoirie : Peinte [Survol pour Description]
Localisation(s) traitée(s)
Période traitée
13e siècle
Source du document numérisé
Transcription
Fol 13 "2e marqué A

Ce bassin de dessus a un petit écoulement qui communique au tuyau en dessous dudit bassin marqué B qui servoit à laver les mains du prestre. Dans le milieu du dessus du bassin sont les armes de France partie de Castille sur quoy # [renvoi, voir plus bas]

Fol 14 "Dessein imité pour la grandeur et les couleurs de 2 bassins de cuivre émaillez par dedans et qui ont esté dorez par dehors, ils apartienent aujourd'huy 1713 à Mr de Caumartin, intendant des finances auquel M. le baron de Breteuil les a donnez. Il [sic] se sont trouvez dans l'église de la parroisse de Fontenai en Brie dont il est seigneur.
Ces bassins seroient antiennement au lavabo de la messe. Ils sont encore en usage dans l'église cathédrale de Reims.

# [renvoi du fol. 13]les sentimens peuvent estre partagés pour leur ancienneté. On ne peut néanmoins les atribuer qu'à Blanche de Castille, femme du roy Lois VIII et encore du roy St Louis. On a Alfonce de France et de Poitiers et de Toulouse, frère puisné de St Louis mais ce qui paroist devoir déterminer en faveur d'Alfonse est la bordure qui se trouve au tour de l'écu des armes comme une marque de puisnesse, la reine sa mère portant les armes de France et de Castille plaines et sans brisure. D'ailleurs il se prouve par plusieurs sceaux qu'Alfonse portoit semé de France party d'un semé de Castille.
A l'égard des autres armes qui se trouvent dans les ornemens du tour du bassin, ce sont celles des ducs de Bourgogne, D et E du fils aisné du duc de Bourgogne son père vivant ou d'un puisné, F du comte de Bar, G peuvent estre du comte de Poitiers, H. du comte de Champagne et I du comte de Dampmartin.
Remarques
Un autre gémellion, un peu différent, portant en son centre un écu "parti de France et Castille" (armoiries d'Alphonse de Poitiers) et entouré de plusieurs autres écus est conservé au musée du Louvre (inv. OA 5529) et un deuxième au Kunstgewerbemuseum de Berlin (Köpenick, inv. 74-414).
Bibliographie
L'Oeuvre de Limoges, émaux limousins du Moyen Âge, exposition du musée du Louvre et du Metropolitan Museum of Art, 1995-1996, catalogue, RMN, p. 375.

Afficher