Archive numérique de la collection Gaignières (1642-1715)

Image

Tapisserie aux armes et devises d'Adrien de Croÿ, comte du Rœulx et de Claude de Melun

Lieu de conservation
Cote ou no d'inventaire
Folio
6
No d'inventaire d'Henri Bouchot
3713
Numéro de l'item (1711) incluant l'image
Titre de l'item (1711) incluant l'image
Autre portefeuille [de parchemin marbré, dos doré, f°] idem, remply d'armes et devises, tapiseries, ornemens royaux, vases antiques, calices, etc., le tout dessinez et colorez, 88 pieces
Titre et légende
Cette tapisserie, qui contient plusieurs pièces et qui apartient à monsieur le marquis de Renty en 1705, est composée des armes et de la devise d'Adrien de croÿ, premier comte de Reux, seigneur de Beaurain, chevalier de l'ordre de la Toison d'or, qui mourut en 1553. Il assista à la proclamation de Charles, roy d'Espagne, à Valladolid, en 1518, au couronnement de ce prince, devenu empereur Charles V, en la ville de Boulongne, en 1530. Il fut son chambellan et premier maistre de son hostel, gouverneur et capitaine général des provinces et comtez de Flandres et d'Artois. Il espousa Claude de Melun, dont les armes se voyent au haut de la tapisserie, parties avec celles de son mary.
Titre dans l'inventaire détaillé
Armes et devise d’Adrien de Croÿ, comte de Reux
Lieu(x) et date de production
1670 – 1715
  France
Matériau, Technique
Papier, Encre, Aquarelle
Format
Format in-folio
Inventaire détaillé parent
Clairambault 1046, 371
Statut du document
Copie / Relevé
Statut de la copie
Dessin mis au net
Objet traité
Emblème(s) traité(s)
Couleur de livrée : Blanc, bleu, rouge

Devise : Chardon [Lien devise]

Mot emblématique : Plus en sera
Période traitée
16e siècle
Source du document numérisé
Remarques
La série de huit de ces tapisseries est aujourd'hui partagée entre le châteaux du Roeulx et le Musée d'Histoire et des Arts décoratifs de Tournai.

Une des nombreuses pièces subtilisées en 1784 au Cabinet du Roi par l’abbé Jean-Baptiste Guillaume Gevigney (1729-1802), Garde des titres et généalogies de la bibliothèque du Roi. Elles furent plus tard acquises par Richard Gough (1735-1809), directeur de la Société des antiquaires de Londres, qui les lègua en 1809 à la bibliothèque d’Oxford.
La tapisserie appartenait en 1705 au marquis de Renty.

Afficher