Notice: Undefined variable: contributor in /var/www/collecta/_mvc_model/Class_COL_model_Document.php on line 1925
Tombeau Robert, fils de Philippe III, dans l'abbaye de Longchamp

Archive numérique de la collection Gaignières (1642-1715)

Image

Tombeau Robert, fils de Philippe III, dans l'abbaye de Longchamp

Lieu de conservation
Cote ou no d'inventaire
Folio
109
No d'inventaire d'Henri Bouchot
1971
Numéro de l'item (1711) incluant l'image
Titre de l'item (1711) incluant l'image
Autre [portefeuille] f°, parchemin marbré dos doré, remply de mignatures, d'ornemens royaux, des rois, reines, tombeaux, épitaphes, sceaux et autres pieces historique de la Maison royale et genealogies
Titre dans l'inventaire détaillé
Tombeau du fils de Philippe 3
Lieu(x) et date de production
1670 – 1715
  France
Matériau, Technique
Papier, Encre, Aquarelle
Format
Format in-folio
Inventaire détaillé parent
Clairambault 1046, 161
Statut du document
Copie / Relevé
Statut de la copie
Dessin mis au net
Édifice traité
Objet traité
Edifice, Monument funéraire, Tombeau
Soubassement
Polychromie, Pierre, Email
Personne(s) traitée(s)
Robert de France (fils de Philippe III, 1269-av. 1276) [fiche Bibale]
Enfant, Homme, Laïc, Prince/Princesse - Enfants de souverains
Localisation(s) traitée(s)
Région traitée
Ile-de-France
Diocèse traité
Beauvais
Période traitée
1276
Source du document numérisé
Remarques
Bouchot identifie à tort ce tombeau comme celui de Louis, fils de saint Louis, à Royaumont. Il en diffère cependant par plusieurs aspects, notamment par le décor qui entoure le gisant : un encadrement en forme de niche et un lévrier pour le tombeau de Royaumont ; deux lions, un dais et deux anges présentant un carreau pour celui-ci.

Un doublon dans le manuscrit Clairambault 632 permet cependant d'identifier ce tombeau grâce à une légende au crayon: "le cadet de Philippe III à Longchamp". Par déduction, ce dessin sans légende correspond donc à la description très elliptique de l'inventaire : "Tombeau du fils de Philippe 3, dessinée et coloriée".

Une des nombreuses pièces subtilisées en 1784 au Cabinet du Roi par l’abbé Jean-Baptiste Guillaume Gevigney (1729-1802), Garde des titres et généalogies de la bibliothèque du Roi. Elles furent plus tard acquises par Richard Gough (1735-1809), directeur de la Société des antiquaires de Londres, qui les légua en 1809 à la bibliothèque d’Oxford.

Afficher