Archive numérique de la collection Gaignières (1642-1715)

Image

Tombe des entrailles de Robert IV de Dreux à Saint-Étienne de Dreux

  • Tombe des entrailles de Robert IV de Dreux à Saint-Étienne de Dreux

    Archive .ZIP contenant l'image et sa notice en PDF

Lieu de conservation
Cote ou no d'inventaire
Folio
82
No d'inventaire d'Henri Bouchot
1944
Numéro de l'item (1711) incluant l'image
Titre de l'item (1711) incluant l'image
Autre [portefeuille] idem cotté Artois, Dreux, Bretagne, remply de genealogies et escussons, 83 pieces
Titre et légende
Tombe de pierre plate contre le mur à droite dans la chapelle de la Vierge de l'église de Dreux, elle est pour les entrailles de Robert IV. du nom comte de Dreux, mort le 14e novembre 1281, enterré dans l'église Saint-Yved de Braine. Autour de cette tombe est escrit:
Ci sont les entrailles Robert, conte de Dreus et de Montfort, fiuz Jehan, conte de Dreus, qui pour li trespassa le mardi après la Saint-Martin d'Iver, en l'an de l'incarnation noustre seigneur 1281, à qui Diex par les prières de sa chière mère face qu'il ait bon pardon de ses peschiez, amen.
Titre dans l'inventaire détaillé
Tombe de Robert 4. du nom, comte de Dreux, mort le 14 novembre 1281
Lieu(x) et date de production
1670 – 1715
  France
Matériau, Technique
Papier, Encre
Format
Format in-folio
Inventaire détaillé parent
Clairambault 1046, 289
Statut du document
Copie / Relevé
Statut de la copie
Dessin mis au net
Édifice traité
Personne(s) traitée(s)
Armoirie(s) traitée(s)
Robert IV de Dreux (1241-1282) - Support : Écu - Armoirie : Dessinée - échiqueté d'or et d'azur à la bordure de gueules (Dreux)
Localisation(s) traitée(s)
Région traitée
Normandie
Diocèse traité
Chartres
Période traitée
1281
Remarques
Une des nombreuses pièces subtilisées en 1784 au Cabinet du Roi par l’abbé Jean-Baptiste Guillaume Gevigney (1729-1802), Garde des titres et généalogies de la bibliothèque du Roi. Elles furent plus tard acquises par Richard Gough (1735-1809), directeur de la Société des antiquaires de Londres, qui les légua en 1809 à la bibliothèque d’Oxford.

Afficher