Archive numérique de la collection Gaignières (1642-1715)

Image

Tombeau de René, duc d'Alençon, et de Marguerite de Lorraine à Notre-Dame d'Alençon

  • Tombeau de René, duc d'Alençon, et de Marguerite de Lorraine à Notre-Dame d'Alençon

    Archive .ZIP contenant l'image et sa notice en PDF

  • Copie / relevé

    René, duc d'Alençon

Lieu de conservation
Cote ou no d'inventaire
Folio
14
No d'inventaire d'Henri Bouchot
1861
Numéro de l'item (1711) incluant l'image
Titre de l'item (1711) incluant l'image
Autre [portefeuille] cotté Alençon, Evreux, Navarre, Anjou, remply idem : genealogies et escussons enluminées
Titre et légende
Tombeau de René, duc d'Alençon, et de Marguerite de Lorraine, sa femme, il est de marbre blanc et noir, au costé gauche du grand-autel de l'église de Notre-Dame d'Alençon et autour est escrit:
Cy gist très hault et très puissant prince monseigneur René, duc d'Alençon, per de France, conte du Perche et vicomte de Beaumont, qui décéda en l'an de grâce 1492, le 1er jour de novembre. Priez Dieu pour son âme.
Titre dans l'inventaire détaillé
Tombeau de René, duc d'Alençon, et de Marguerite de Lorraine, sa femme, il est de marbre blanc et noir, du costé gauche du grand-autel de l'église de Notre-Dame d'Alençon
Lieu(x) et date de production
1670 – 1715
  France
Matériau, Technique
Papier, Encre, Aquarelle
Format
Format in-folio
Inventaire détaillé parent
Clairambault 1046, 269
Statut du document
Copie / Relevé
Statut de la copie
Dessin mis au net
Édifice traité
Personne(s) traitée(s)
Armoirie(s) traitée(s)
René, duc d'Alençon (1454-1492) - Support : Écu - Armoirie : Dessinée - d'azur à trois fleurs-de-lis d'or, à la bordure de gueules chargée de besants d'argent (Alençon moderne)

Marguerite de Lorraine (1463-1521) - Support : Écu - Armoirie : Dessinée - parti, au A mi-parti à dextre, d'azur à trois fleurs-de-lis d'or, à la bordure de gueules chargée de besants d'argent (Alençon moderne) ; au B parti de 3, coupé de 1, faisant huit quartiers, au 1 fascé de huit pièces d'argent et de gueules (Hongrie) ; au 2 d'azur semé de fleurs-de-lis d'or, au lambel de gueules (Anjou ancien) ; au 3 d'argent à la croix d'or potencée accompagnée de quatre croisettes du même (Jérusalem) ; au 4 d'or à quatre pals de gueules (Aragon) ; au 5 d'azur semé de fleurs-de-lis d'or, à la bordure de gueules (Valois-Anjou) ; au 6 d'azur au lion contourné d'or, armé, lampassé et couronné de gueules (Gueldre contourné) ; au 7 d'or au lion de sable (Juliers) ; au 8 d'azur semé de croisettes d'or, recroisetées et au pied fiché, à deux bars adossés du même (Bar) ; sur le tout du B d'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent (Lorraine) Supports de l'écu : deux anges
Localisation(s) traitée(s)
Région traitée
Normandie
Diocèse traité
Séez
Période traitée
1492
Remarques
Une des nombreuses pièces subtilisées en 1784 au Cabinet du Roi par l’abbé Jean-Baptiste Guillaume Gevigney (1729-1802), Garde des titres et généalogies de la bibliothèque du Roi. Elles furent plus tard acquises par Richard Gough (1735-1809), directeur de la Société des antiquaires de Londres, qui les légua en 1809 à la bibliothèque d’Oxford.

Afficher