Archive numérique de la collection Gaignières (1642-1715)

Image

Tombeau d'Henri de Bourbon duc de Montpensier dans la Ste Chapelle de Champigni - coloré

  • Tombeau d'Henri de Bourbon duc de Montpensier dans la Ste Chapelle de Champigni - coloré

    Archive .ZIP contenant l'image et sa notice en PDF

Cote ou no d'inventaire
Folio
127
No d'inventaire d'Henri Bouchot
4993
Numéro de l'item (1711) incluant l'image
Titre de l'item (1711) incluant l'image
Autre [portefeuille] idem, Bourbon la Marche, Vendosme, Navarre, Condé, etc. genealogies et armes enluminées
Titre et légende
Tombeau de marbre à droite dans le choeur de la Sainte Chapelle de Champigny. Il est de Henry de Bourbon, duc de Montpensier
Titre dans l'inventaire détaillé
Tombeau d'Henri de Bourbon duc de Montpensier dans la Ste Chapelle de Champigni - coloré
Lieu(x) et date de production
Matériau, Technique
Papier, Lavis
Format
Format in-folio
Inventaire détaillé parent
Clairambault 1046, 237
Statut du document
Copie / Relevé
Édifice traité
Sainte-Chapelle de Champigny-sur-Veude (Vue extérieure)
, Chapelle

Personne(s) traitée(s)
Armoirie(s) traitée(s)
Montpensier, Henri de Bourbon (duc de, 1573-1608) - Armoirie : Dessinée
Emblème(s) traité(s)
Lettre ou monogramme : L (Louise) [Lien devise]

Devise : Une aile (L pour Louise), entourée de la ceinture Espérance (une ceinture chargée du mot 'Espérance'). [Lien devise]
Localisation(s) traitée(s)
Région traitée
Poitou
Diocèse traité
Poitiers
Période traitée
1608
Source du document numérisé
Remarques
La tombe se situe sous l'arcade séparant le choeur de l'église de la chapelle des ducs. Sa position est exactement signalée sur le plan qu'a par ailleurs fait exécuter Gaignières. Le relief héraldique ornant l'arcade, fait écho au décor extérieur de la chapelle. Il s'agit des devises et motto de Louis de Bourbon qui en fut le fondateur. Le tombeau d'Henri de Bourbon présente deux inscriptions dorées, gravées dans le marbre noir, visibles dans l'entablement et sous le sarcophage. Le coté opposé présentait d'autres inscriptions semblables. Les unes et les autres font l'objet d'une transcription sur une planche à part. Les colonnes de marbre noir et la plateforme qu'elles portaient n'existent plus ; le priant de marbre blanc est aujourd'hui déposé au centre de la nef.
Bibliographie
Jean Adhémar," Les tombeaux de la collection Gaignières. Dessins d'archéologie du XVIIe siècle", Gazette des Beaux-Arts, 1976, p. 126, n°1821

Afficher