Archive numérique de la collection Gaignières (1642-1715)

Ouvrage

  • Statuts de l'Ordre du Saint-Esprit au droit désir ou Ordre du Noeud

    Archive .ZIP contenant l'image et sa notice en PDF

Cote ou no d'inventaire
Français 4274
Titre actuel
Statuts de l'Ordre du Saint-Esprit au droit désir ou Ordre du Noeud
Lieu(x) et date de production
   
Matériau, Technique
Parchemin
Statut du document
Original
Localisation(s) traitée(s)
Acquéreur(s) postérieur(s) du document
Source du document numérisé
Remarques
Gaignières a acquis le manuscrit après 1697, date à laquelle il le copie chez un certain M. le P. de M (cf. Paris, BnF, ms. Français 22290, f. 34) et probablement même après 1711 puisqu'il n'est pas mentionné dans l'inventaire. En 1715, Pierre de Clairambault s'inquiète de ne pas le retrouver : "Un petit in folio relié en velours rouge contenant l’institution de l’ordre du St Esprit au droit désir par Louis d’Anjou Roy de Sicile en 1352 avec le portrait de ce Roy et de la Reine Jeanne sa femme a genoux devant une gloire, que les misteres ou ceremonies de cet ordre sont peints en mignature autour des statuts ou sur les pages entieres le tout sur velin. Cet original est fort mentionné dans nos histoires a propos de l’institution de l’ordre du St Esprit en 1578. Il doit aussi s’en trouver une copie faite trait pour trait par le S. Boudan. M. de Gaignieres a dit que l’original luy coutait 15 louis d’or il en vau davantage". Dans la marge a été ajouté le commentaire « l’original ne fut pas trouvé » (cf. Paris, BnF, ms. Clair. 1032, p. 161). Une lettre de Barthélemy Rémy à Clairambault datée du 7 mars 1715 confirme la perte du manuscrit original : "J’ay hier demandé à Monsieur s’il n’avait point mémoire de où estoit le livre de la Guirlande de Julie, avec le livre des Chevaliers du Saint-Esprit institué par René d’Anjou [sic], qui estoit fort ancien, relié en velour rouge ; que j’y avois pris garde et que je ne les avois point veus. Il m’a fort répondu qu’il croyoit qu’ils n’estoient point sur le catalogue, mais que depuis il les avoit remis dans la bibliothèque, et que bien seurement ils y devoient estre" (cf. Paris, BnF, ms. Clair. 1032, p. 165).
Bibliographie
Anne Ritz-Guilbert, « Les Statuts de l’ordre du Saint-Esprit au droit désir (Naples, 1353) et sa copie au XVIIe siècle : une entreprise méconnue de François-Roger de Gaignières », dans Le manuscrit enluminé. Etudes réunies en hommage à Patricia Stirnemann, Paris, Le Léopard d’or, 2014, p. 273-300.